La servante du Seigneur de Jean-Louis Fournier

Publié le 13 Novembre 2013

La servante du Seigneur de Jean-Louis Fournier

J'avais déjà lu du Jean-Louis Fournier, notamment Où on va papa? qui avait reçu le prix Fémina en 2008. Sujet traitant de sa vie avec deux fils handicapés, sujet à controverse. Rappelez-vous il expliquait que parfois avoir des enfants handicapés c'était bien, comme la possibilité de pouvoir se garer sur les places handicapées.

Une fois encore, Jean-Louis Fournier cache son autobiographie derrière le terme "roman". Cette fois-ci il va nous parler de sa fille; parce que deux garçons handicapés et un père alcoolique comme il le relate dans Il a jamais tué personne mon papa, ça ne suffit pas non, il a droit aussi à une fille qui décide d'entrer dans les ordres.

Il ne tarit pas d'éloges sur cette fille. Certes elle n'a pas eu une enfance facile avec ses frères, mais elle a su tout de même faire des études de graphisme dans une belle école. Elle, si douée, va rencontrer ce qui pourrait être pour moi le diable. Et oui, en effet, elle va rencontrer un théologien qui va l’embrigader dans une sorte de secte (ou a-t-elle vu Jésus? dans tous les cas, c'est la même chose).

Complainte d'un père qui voit sa fille si joyeuse, si belle, si colorée devenir si terne, si méchante et si violente dans ses mots (maux?!). Tout au long des pages on est tiraillé entre les louanges sur sa fille et en même temps sa cruauté envers son père (Tout le monde ne peut pas être Dieu, hein me direz-vous).

Jeune demoiselle qui fait vœu de pauvreté, mais qui demande une pension et un 4x4 en cuir à son père? Est-ce dans l'ordre des choses. Je n'en suis pas certaine. Le livre regorge d'anecdotes montrant à quel point on lui a bien nettoyé le cerveau.

Je dois avouer qu'une fois le livre terminé, j'ai eu besoin de le digérer. J'ai parfois eu les larmes aux yeux. Moi qui ai un dégoût profond pour la religion et les sectes, ce livre m'a retournée.

Il existe une seconde version de ce livre avec 5 pages de droit de réponse de sa fille. Je ne l'ai pas lu, mais apparemment une fois de plus elle n'y va pas de main morte.

Mais, ce n'est pas grave, elle ira brûler en enfer.

Rédigé par Aurélia

Publié dans #Litté française

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article